ENTRE NATURE ET SCHISTES

À 340 mètres d’altitude sur des coteaux de schistes et d’argile, dans une campagne calme et sauvage, notre petit vignoble de 12 hectares est constitué essentiellement de syrahs issues de sélections massales, mais aussi de vieilles vignes de grenaches noirs (plus de 60 ans), mourvèdres, carignans, ainsi que de grenaches blancs, marsannes et roussannes. Nos vins conjuguent finesse, équilibre et complexité aromatique et sont l’une des expressions de l’appellation.

Le travail dans nos vignes en coteaux est essentiellement manuel et de fait très physique. C’est justement ce qui le rend excitant car nous sommes au plus près de nos ceps. En outre, le relief rend très délicat le passage de nos outils agricoles. Nous n’utilisons pas d’insecticides, les souches malades sont régulièrement remplacées. Ce n’est pas une science exacte et nous sommes conscients de notre responsabilité. Nous écoutons la nature, nous la respectons en expérimentant les procédés les plus adaptés.

Par choix et en raison des conditions topographiques, les vendanges sont manuelles. Cela nous permet de maîtriser au mieux la qualité des baies récoltées.

Le travail dans nos vignes en coteaux est essentiellement manuel et de fait très physique. C’est justement ce qui le rend excitant car nous sommes au plus près de nos ceps. En outre, le relief rend très délicat le passage de nos outils agricoles. Nous n’utilisons pas d’insecticides, les souches malades sont régulièrement remplacées. Ce n’est pas une science exacte et nous sommes conscients de notre responsabilité. Nous écoutons la nature, nous la respectons en expérimentant les procédés les plus adaptés.
Par choix et en raison des conditions topographiques, les vendanges sont manuelles, ce qui nous permet de maîtriser au mieux la qualité des baies récoltées.

Bardi Alquier Faugeres

UN TERROIR HAUT ET EN COULEURS

D’un toucher soyeux, dû à leurs petits minéraux microscopiques en feuillets, les schistes qui habitent nos vignes sont principalement gris, et par endroit, virent au noir, au jaune ou encore au rouge marronné. L’amplitude thermique est très importante. En été, elle peut atteindre 15° d’écart entre le jour et la nuit favorisant ainsi une meilleure maturation des fruits. Limité au nord par une bande continue de reliefs calcaires qui culminent vers 700 mètres, l’appellation Faugères domine en balcon la plaine de Béziers qui s’étend jusqu’à la Méditerranée. Les rentrées maritimes vont tempérer les excès climatiques et ralentir la maturité des fruits, permettant de ralentir la maturation des baies et ainsi préserver l’acidité nécessaire à l’équilibre de nos Vins.

UN TERROIR HAUT ET EN COULEURS

D’un toucher soyeux, dû à leurs petits minéraux microscopiques en feuillets, les schistes qui habitent nos vignes sont principalement gris, et par endroit, virent au noir, au jaune ou encore au rouge marronné. L’amplitude thermique est très importante : en été, elle peut atteindre 15° d’écart entre le jour et la nuit favorisant ainsi une meilleure maturation des fruits. Limité au nord par une bande continue de reliefs calcaires qui culminent vers 700 mètres, l’appellation Faugères domine en balcon la plaine de Béziers qui s’étend jusqu’à la Méditerranée. Les rentrées maritimes vont tempérer les excès climatiques et ralentir la maturité des fruits, permettant de ralentir la maturation des baies et ainsi préserver l’acidité nécessaire à l’équilibre de nos Vins.

LA VIE DES SOLS

Nous essayons d’impacter au minimum le cycle et l’environnement de nos vignes. En hiver, nous laissons les sols au repos avec un enherbement naturel varié mais maîtrisé. En perpétuelle et constante évolution les jeunes plants viendront remplacer les vieux ceps fatigués. Nourrir la terre d’amendement organique est indispensable. Notre objectif, favoriser les processus naturels d’évolution biologique des sols. Ensuite, les premiers labours auront lieu fin mars-début avril, pour obliger les racines secondaires à descendre profondément. Pour puiser les éléments issus de l’altération de la roche mère. Particularités très recherchées qui vont mettre en évidence le goût de notre terroir

LA VIE DES SOLS

Nous essayons d’impacter au minimum le cycle et l’environnement de nos vignes. En hiver, nous laissons les sols au repos avec un enherbement naturel varié mais maîtrisé. En perpétuelle et constante évolution les jeunes plants viendront remplacer les vieux ceps fatigués. Nourrir la terre d’amendement organique est indispensable, l’objectif étant de favoriser les processus naturels d’évolution biologique des sols. Ensuite, les premiers labours auront lieu fin mars-début avril, pour obliger les racines secondaires à descendre profondément afin de puiser les éléments issus de l’altération de la roche mère. Particularités très recherchées qui vont mettre en évidence le goût de notre terroir

L'ENCÉPAGEMENT

Le cépage dominant est la syrah. Remarquablement aromatique sur nos schistes s’ouvrant sur un fruit riche et vibrant à l’aération. Le grenache noir apportera la finesse et l’élégance. Le mourvèdre, en petite proportion, se conjuguera pour la complexité finale de nos assemblages.
Les cépages blancs sont plantés sur deux hectares pour produire notre Vin blanc d’appellation Faugères : la marsanne, la roussanne et le grenache blanc. Enfin, nous avons quelques rangs de sauvignon. Nous aimons aussi ce cépage donnant un Vin blanc, parfumé et élégant, et présentant une belle vivacité.

L'ENCÉPAGEMENT

Le cépage dominant est la syrah. Remarquablement aromatique sur nos schistes s’ouvrant sur un fruit riche et vibrant à l’aération. Le grenache noir apportera la finesse et l’élégance. Le mourvèdre, en petite proportion, se conjuguera pour la complexité finale de nos assemblages.
Les cépages blancs sont plantés sur deux hectares pour produire notre Vin blanc d’appellation Faugères : la marsanne, la roussanne et le grenache blanc. Enfin, nous avons quelques rangs de sauvignon. Nous aimons aussi ce cépage donnant un Vin blanc, parfumé et élégant, et présentant une belle vivacité.

UNE AGRICULTURE BIOLOGIQUE

Les plantations à 6 400 pieds/ha sont conduites en palissages hauts et en double cordon de Royat. Les palissages bois de grande hauteur vont favoriser la pénétration de la lumière dans le feuillage, à la recherche de la parfaite maturité des fruits. Nous pratiquons une agriculture biologique, soucieuse de notre impact sur l’environnement. Respectant notre terroir et limitant au strict minimum les intrants, exclusivement biologiques, pour protéger la vigne tout en équilibrant la biodiversité. Les sols sont travaillés : labours, griffages et amendements par des granulats de compost organique.
Nous recherchons aussi dans la conduite du vignoble une forme d’esthétique visuelle, comme un jardin, considérant tout simplement que de belles vignes produisent de bons vins. En outre, il est toujours plus motivant de travailler dans un bel endroit. Enfin, les soins et l’exigence apportés régulièrement permettront de récolter à la fin de l’été des baies d’une qualité exceptionnelle.

UNE AGRICULTURE BIOLOGIQUE

Les plantations à 6 400 pieds/ha sont conduites en palissages hauts et en double cordon de Royat. Les palissages bois de grande hauteur vont favoriser la pénétration de la lumière dans le feuillage, à la recherche de la parfaite maturité des fruits. Nous pratiquons une agriculture biologique, soucieuse de notre impact sur l’environnement, respectant notre terroir et limitant au strict minimum les intrants, exclusivement biologiques, pour protéger la vigne tout en équilibrant la biodiversité. Les sols sont travaillés : labours, griffages et amendements par des granulats de compost organique.
Nous recherchons aussi dans la conduite du vignoble une forme d’esthétique visuelle, comme un jardin, considérant tout simplement que de belles vignes produisent de bons Vins. En outre, il est toujours plus motivant de travailler dans un bel endroit. Enfin, les soins et l’exigence apportés régulièrement permettront de récolter à la fin de l’été des baies d’une qualité exceptionnelle.

Menu